Le Phishing, ou la pêche aux informations

Le Phishing, ou la pêche aux informations

Depuis la démocratisation du net, et son utilisation quasi universelle de tous les domaines possibles et imaginables (de la carte de fidélité de son parfumeur préféré à sa facture de gaz), les escroqueries se font de plus en nombreuses et à une échelle qui dépasse souvent l’entendement, comme par exemple Sony, qui a vu sa base de données être investie par d’habiles pirates du net, qui ont ainsi eu accès à tous les renseignements de paiement de ses clients. Malheureusement nul n’est à l’abri, et ce grâce au Phishing. Et si on essayait d’expliquer ça aux principaux visés de cette pratique : nos chers papis et mamies.

Si j’étais un poisson, quel hameçon serait le mien ?

« Ha tiens, apparemment j’ai pas encore payé ma facture de téléphone. Oulàlà, mais c’est très cher ce mois-ci…
– Tu dis, Mamie ?
– J’ai reçu un mail de mon opérateur qui me dit qu’ils n’ont pas reçu mon argent ce mois-ci.
– Tu es bien sûre que c’est ton opérateur ?
– Oui enfin, je sais encore lire, je ne suis pas sénile…
– Non Mamie, si je te demande, c’est parce que de plus en plus de personnes sont victimes du phishing.
– Le quoi ? Ça vient de l’anglais encore ça, c’est ça ?
– Oui exactement, ce sont des spécialistes du net, qui utilisent toutes tes actions sur le net pour essayer de te soutirer de l’argent sans que tu t’en rendes compte. En gros, ils se sont rendu compte que le plus facile pour voler quelqu’un c’est d’attendre que cette personne donne son argent d’elle-même. Là en l’occurrence, ta facture d’énergie. »

Les réflexes qui protègent du méchant pêcheur

« Mais du coup, comment ces pirates s’y prennent ? Déjà que j’avais pas trop confiance dans internet…
– Non Mamie, tu peux avoir confiance en internet, ce n’est pas différent de la vie de tous les jours. Sauf qu’ici au lieu de te vendre une paire de chaussures dont les finitions laissent à désirer, on essaye de te soutirer de l’argent. C’est plus agressif, mais le résultat est le même : on abuse de ta confiance et on en tire profit.
– Oui tu as raison, il faut se méfier de tout et de tout le monde aujourd’hui…
– Ne sois pas si pessimiste Mamie. Ce qu’il faut, c’est s’adapter à ces pratiques : maintenant que tu le sais, c’est comme un vaccin, tu vas être capable de te protéger.
– Tu veux dire qu’avec un anti-virus le problème est réglé ?
– Pas seulement, le plus simple c’est encore de se dire que dès que tu reçois un mail de quelqu’un que tu connais, qui arrive de manière ‘hors du commun’ tu dois être méfiante. Par exemple là, tu peux appeler ton fournisseur d’énergie et leur signaler ce mail. D’une part, ils te diront si c’est eux qui te l’ont envoyé, d’autre part ça leur permettra de signaler le mail comme dangereux.
– Ha donc en plus de ne pas me faire avoir, je pourrai permettre à d’autres de se protéger ? Quand je te dis qu’un jour ta Mamie sera une vraie héroïne ! »

 

Crédit photo : techweekeurope

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *