Les moteurs de recherche expliqués à ma grand­-mère

Les moteurs de recherche expliqués à ma grand­-mère

Vous vous rappelez l’époque où on allait à la bibliothèque pour trouver des informations sur tout et n’importe quoi ? Comment ça non? Les heures interminables à déambuler entre les étagères, la bibliothécaire qui lance un bon gros « chuuuuuuuuut » quand vous exprimez votre joie après une demi-journée d’investigation hasardeuse. La frustration de ne pas trouver le seul ouvrage relatant du style capillaire des amérindiens au XIXe siècle. Non ? Tout ça ne vous manque pas ?
Pourquoi dépenser autant d’énergie quand on a un moteur de recherche accessible depuis la chaleur réconfortante de votre lit douillet ? Et nos gentils grands-parents, ont-ils ce réflexe ? Encore faudrait-il que quelqu’un prenne le temps de leur en toucher deux mots, non ?

A quoi pourrait ressembler un cours sur les moteurs de recherche auprès de nos anciens?

  • « Mamie, pourquoi tu as mis tous ces livres par terre ?
  • Je cherche un truc que j’ai lu y’a quelques semaines, mais impossible de remettre la main dessus !
  • Mais Mamie, je t’ai dit, utilise mon ordi pour ces choses-là !
  • Oh, arrête avec ça, tu sais que les recherches à moteur c’est pas mon truc.
  • Ça s’appelle un moteur de recherche Mamie…
  • Oui, mais ça sert à quoi exactement ?
  • Ça te permet de gagner un temps fou quand tu cherches une information. En gros, c’est la même chose que le registre d’une bibliothèque.
  • Ha d’accord, c’est une table des matières infinie ?
  • Exactement. Et en plus, plus ce que tu cherches est précis, plus c’est facile à trouver !
  • Mais ça marche comment ? Je ne veux pas obliger quelqu’un à chercher les choses pour moi, je suis encore assez clairvoyante pour faire ça seule!
  • Personne ne va s’en occuper pour toi. C’est un ordinateur géant, qu’on appelle un serveur, qui s’occupe de trouver les informations pour toi.
  • Et je lui demande quoi au serveur ? Je fais ma commande comme au restaurant ?
  • Exactement, à l’exception que regarder dans le menu des plats, tu utilises des mots-clefs. Plus ils sont précis, plus les résultats seront de qualité. Ensuite, le serveur utilise tes mots-clefs. En gros, c’est comme la combinaison d’un coffre-fort : il ne s’ouvre que quand tu as la combinaison exacte.
  • Ha bin voilà, ce n’est pas sorcier, je te l’avais dit. Tu utilises un moteur qui fait fonctionner un serveur pour qu’il ouvre le coffre que je veux. Maintenant range les livres pour aider Mamie, tu seras gentil. »
(crédit photo: youtube)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *